Espace de Réflexion Ethique des Pays de la Loire (EREPL)

Les Formations en lien avec l'éthique dans la région

Vous trouverez ici différentes offres de formations universitaires en lien avec l'éthique dans la région

ethique morale

 

Université_de_Nantes_(logo).svg

ethique santé
  • Master Ethique


Le master mention Éthique propose 2 parcours-type :

  • Parcours Autonomie, Responsabilité et Soin : à orientation plus théorique et fondamentale, ce parcours a pour vocation de former à la recherche et à la formation sur les questions relatives à l’éthique (bioéthique, éthique médicale et clinique). Il accueille prioritairement les étudiants issus du domaine Sciences Humaines et Sociales et du domaine Droit, Économie, Gestion. Il est aussi ouvert aux étudiants issus du secteur Santé et des secteurs du médico-social et du social.

 

  • Parcours Autonomies, Décisions et Pratiques : davantage tourné vers la pratique professionnelle et ce qui fonde les décisions en santé, ce parcours est destiné à compléter la formation des étudiants en santé et des SHS centrées sur la santé, mais aussi des praticiens et cadres du secteur de la Santé et plus généralement des secteurs du médico-social et du social. Les enjeux de la recherche fondamentale et appliquée aux différentes spécialités médicales et soignantes y sont également abordés.

 

  • Enjeux : Ce master répond à la demande croissante des étudiants et des professionnels de santé – et plus généralement de la société - en matière d’éthique de la santé, mais aussi d’éthique professionnelle et organisationnelle. Il permet le développement d’une réflexion éthique, critique et novatrice autour du soin, de l’accompagnement, des pratiques, et de la décision en santé tout en interrogeant la place de l’autonomie des personnes (patients, proches, soignants, médecins…).


Lien vers la présentation du Master

Lien pour déposer sa candidature



Lien pour en savoir +


  • D.U. Ethique Appliquée à la Santé

 

Enjeux :

- Sensibiliser et promouvoir la démarche éthique des professionnels intervenant dans le domaine de la Santé

- Répondre à l'exigence établie par l'arrêté du 4 janvier 2012 relatif aux espaces de réflexion éthique régionaux et interrégionaux (Art. 4).

- Acquérir les bases théoriques et pratiques d'une démarche éthique dans le soin, dans l'évaluation des pratiques cliniques et/ou biologiques (donner du sens à sa pratique) et dans la résolution de situations complexes en santé.

Lien pour en savoir +

 


 


ua_v_couleur

  • D.U. ÉTHIQUE, SOIN ET NORMES EN SANTÉ

Présentation

Aujourd’hui, les professionnels du soin et de la santé ont besoin de repères conceptuels spécifiques afin de les aider à structurer une réflexion individuelle et collégiale d’éthique. Il s’agit de s’approprier des références contemporaines concernant :
— Les principaux modèles d’éthique clinique
— L’éthique de la discussion
— La compréhension des enjeux sociétaux en termes de respect des principes fondamentaux reconnus aujourd’hui (autonomie, bienfaisance, non malfaisance, équité, tolérance, recherche des meilleurs intérêts)
— Les éléments d’une réflexion sur le statut symbolique, imaginaire, épistémologique, politique et philosophique de la relation de soin Cette appropriation doit être solidaire d’un échange d’expériences. Cette formation est donc aussi une « auto-formation » où l’exposé par des praticiens et théoriciens de leurs réflexions rencontre la formulation par les inscrits de leurs intérêts.

Objectifs

— Apprendre la réflexion critique sur les enjeux éthiques, relationnels, sociétaux et épistémologiques des pratiques du soin et des orientations contemporaines en santé
— Acquérir les repères conceptuels et d’histoire des idées dans le champ de la philosophie du soin, de l’éthique clinique et de la bioéthique
— Partager une réflexion sur les normes à partir des séances exposant les problématiques spécifiques des praticiens, chercheurs et responsables
— Maîtriser les principes de l’argumentaire en éthique clinique
— Situer pour les actions qui en découlent les rapports entre le droit, les objectifs de santé et la réflexion éthique — Décrypter les discours et les présuppositions en termes de normativités. Par exemple, sens de la distinction entre sphère publique/sphère privée); spécificité des logiques disciplinaires; compréhension des valeurs guidant les choix collectifs ou personnels : théories de la justice et théories du bien; logiques qualitatives et quantitatives; distinction entre éthique de la prévention et idéologie préventive, etc.
— Permettre une implication professionnelle dans le domaine de l’éthique
— Concevoir et mettre en œuvre des pratiques de discussion d’éthique du soin


Lien vers le programme

En savoir +

Lien pour déposer sa candidature