Espace de Réflexion Ethique des Pays de la Loire (EREPL)

Accueil

ACTUALITE - 03/12/2018

20181128_134016

Nouvelle équipe dirigeante et nouvelle définition des objectifs pour lAssociation Francophone des Droits de l’Homme Âgé (AFDAH): l’association dirigée désormais par Gilles Berrut a l’ambition de faire de la question éthique gériatrique et gérontologique une priorité. « Cette association a 40 ans d’âge, elle possède 80 membres parmi lesquels des médecins, des cadres infirmiers, des animateurs sociaux. » rappelle Gilles Berrut.« Elle a réalisé des choses formidables : elle a notamment porté l’éthique dans le domaine de la gériatrie à travers des dizaines de colloques. François Blanchard, l’ancien président a été également à l’initiative d’un rapport sur l’éthique pour les patients Alzheimer qui a fait date ».

À la veille du 70e anniversaire de la Déclaration des Droits de l’Homme (DUDH) l’objectif est d’améliorer l’accès des personnes âgées aux droits et de « lutter contre les discriminations qui peuvent représenter des freins redoutables à la réussite de la transition démographique ». L’impossibilité de louer une voiture au-delà de 75 ans, de contracter un prêt bancaire après 70 ans, la disparition des bancs publics dans les villes, l’accueil des personnes atteintes d’Alzheimer aux urgences, la liberté d’aller et venir dans les Ehpad : voilà des sujets du quotidien que l’association souhaite questionner, débattre, et mettre sur la place publique. « La personne âgée finit par ne plus exister comme citoyen. C’est notre rôle de défendre leurs droits et d’œuvrer à préserver l’unicité, la dignité et la citoyenneté des personnes âgées quels ques soient leurs lieux de vie ».